Un couple sur six ne parvient pas à concevoir un enfant dans l’année. Dans certains cas, le problème est dû aux ovocytes. En effet, la quantité et la qualité des ovocytes peuvent être affectées, entre autres par :

  • une ménopause précoce ;
  • des traitements médicaux ;
  • des maladies génétiques ;
  • l’âge.

La solution est le don d’ovocytes, mais il y a un manque de donneuses d’ovocytes. De plus, il y a une forte demande d’ovocytes d’origine non caucasienne. Enfin, les couples qui font appel au don d’ovocytes doivent souvent faire plusieurs tentatives avant de parvenir à concevoir un enfant.

Pensez-vous céder une partie de vos ovocytes ? Peut-être connaissez-vous dans la famille ou parmi vos amis des couples qui ne parviennent pas à tomber enceintes, parce que la femme n’a plus d’ovocytes (sains) et leur histoire vous a touchée ? Ou vous souhaitez tout simplement offrir à d’autres le bonheur de devenir parents ? En tant que donneuse d’ovocytes, vous donnez à un couple la possibilité d’accéder à leur désir d’enfant. Vous leur offrez un petit miracle, et vous pouvez en être fière !

Le don d’ovocytes va de pair avec un examen médical approfondi, ce qui est bien sûr également intéressant pour vous : vous obtenez un aperçu complet de votre fertilité – allant de votre réserve d’ovocytes à votre équilibre hormonal, en passant par le fonctionnement de votre glande thyroïde, de vos reins et bien plus encore. Vous avez encore un désir parental ? Ne vous inquiétez pas, le prélèvement d’ovocytes n’affecte aucunement votre propre fertilité.